Nouvelles licences pour INRA Transfert

adisseo

L’INRA, au sein de l’Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores, a mis au point une méthode pour réduire la production de méthane chez les ruminants en utilisant un aliment ou supplément alimentaire provenant de la fermentation d’un substrat par un champignon du genre Monascus. Protégée par une demande de brevet déposée en 2010, cette méthode fait l’objet depuis 2016 d’une collaboration de recherche assortie d’une licence avec la société ADISSEO.

ceva

Développé de nouveaux vaccins utilisant des adénovirus canons de type CAV2, tel est l’objet de la collaboration entre l’UMR Virologie de Maison Alfort et la société française CEVA. Testés par l’unité in vivo chez le mouton, ces vecteurs dérivés d’adénovirus ont induit rapidement la production d’une forte réponse humorale à haut titre d’anticorps neutralisants, sans aucun effet secondaire noté par ailleurs. Le procédé de préparation et les utilisations de ces nouveaux vecteurs dérivés d’adénovirus protégés par une demande internationale de brevet (WO2004/033696) déposée aux noms de l’INRA et de l’ENVA.

 

enterome

Inra Transfert, l’INRA et Enterome ont conclu un partenariat de recherche avec option de licence pour explorer le microbiote intestinal  afin d’identifier de nouvelles cibles et de nouvelles molécules bioactives qui pourraient à terme permettre de développer de nouveaux candidats médicaments. Cette collaboration repose sur des résultats obtenus grâce aux outils, au savoir-faire et aux plateformes de criblage de l’unité Micalis et du  démonstrateur préindustriel Métagenopolis qui ont déjà identifiés des souches et des gènes d’intérêt exprimant des molécules ayant des propriétés immunomodulatrices et anti-inflammatoires.